Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:36

mode vs temperature

 

And the winner is... bah je ne sais pas. On insiste beaucoup sur la "douceur angevine" mais pour ma part, de novembre à mars, ma nouvelle meilleure pote reste mon écharpe de 2 mètres. Seulement voilà. Dans l'univers de la mode hivernale, il y a 2 écoles. A tel point que lorsque j'enfile des chaussettes, on pourrait presque me taxer de frileuse.

 

Jamais sans mon bonnet


Avant de sortir, j'ouvre toujours ma fenêtre et je sors mon minois pour tester à l'ancienne le temps qu'il fait. Il gèle? Je dégaine mon bonnet. Il pleut? J'y ajoute mes bottes. Il fait tout ça à la fois? J'ai visuellement pris 10 kilos, alors je me cache sous mon parapluie.

Pour qu'on ne finisse pas par m'appeler "Monsieur", j'use de quelques astuces :

 

Des talons. Je fais tellement de boucan que même un aveugle sait que je suis une donzelle.

Un manteau cintré. Par temps frais, pas question pour moi d'avoir les fesses à l'air.

Une jolie ceinture. Par dessus le manteau. Oui.

Une écharpe et un bonnet assortis. Et si on préfère les chapeaux, on mise sur un foulard.

Des gants en cuir noirs. Ou adaptés à la couleur de la ceinture/sac à main/écharpe.... So chic!

Un joli parapluie. Parce que.

 

 

Eté, automne, ........ printemps.


Micro-climat individuel ou miracle génétique? Pour certaines Angevines l'hiver ne passera pas par elles. Jambes nues et lèvres même pas bleues par -5°, elles sont pourtant complètement dans le ton. Version coin du feu ou city: tout ce qu'il faut savoir pour tenir jusqu'à avril, sans passer par la case doudoune :

 

Un gilet. Si possible à grosses mailles, à motifs, et ne dépassant pas le genou.

Des collants. S'ils sont chairs, les choisir mats.

Des bottines fourrées. Et si on est au dessus des 6°, on opte pour des ballerines.

Un chauffe main de poche. Qui a dit qu'on ne pouvait pas tricher?

 

Une veste tweed/un blouson cuir. Et on joue le jeu : court, le blouson. Non mais.

Un Damart. Pour survivre.

Un foulard en soie. De couleur si possible.

Et on sourit. Si on se croit au printemps, autant avoir l'état d'esprit qui va avec. Et c'est gratuit!

Partager cet article

Repost 0

commentaires